Champignon de chèvre (tamis): photo et description de ce à quoi ressemble une chèvre

Champignon de chèvre (Suillus bovinus) peuvent être trouvés: sur les sols acides des forêts de conifères, souvent à côté des pins. Le deuxième nom de la chèvre est un tamis. Ce champignon pousse de début août à fin septembre dans la zone tempérée du continent eurasien.

Ci-dessous, vous pouvez vous familiariser avec la photo et la description de la chèvre, en apprendre davantage sur ses homologues, ainsi que sur l'utilisation de la grille en cuisine et en médecine traditionnelle.

À quoi ressemble un champignon de chèvre?

Bouchon de champignon (diamètre 4-12 cm): brun, rougeâtre ou brun, moins souvent avec une teinte rougeâtre. Légèrement gonflé, mais devient plus plat et plus lisse avec le temps. Doux au toucher, sans bosses ni fissures. La peau est éliminée avec difficulté ou avec de petites particules de pulpe.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, la patte de la chèvre (hauteur 5-12 cm): mat, généralement de la même couleur que le capuchon, a la forme d'un cylindre. Souvent courbé, solide, dur et très dense. Il est doux au toucher.

Couche tubulaire: jaunâtre ou brun clair. Si vous regardez de près au-dessus de la photo du champignon de chèvre, vous remarquerez que la couche tubulaire semble un peu plus claire que le bonnet et les pattes.

Pulpe: jaunâtre ou brunâtre, légèrement rosâtre au site de la coupure ou de la fracture. Aucune odeur particulière.

Le jumeau du tamis est champignon poivré (Chalciporus piperatus)... Cependant, la confusion de ces champignons n'est possible que sur la base de signes extérieurs. Si vous vous souvenez à quoi ressemble un champignon de chèvre, vous pouvez noter sa taille plus impressionnante que celle d'un champignon poivré. Chalciporus piperatus est généralement de taille beaucoup plus petite, de plus, il a un goût spécifique, d'où son nom est originaire.

L'utilisation de champignons de chèvre (tamis)

En mangeant: le champignon n'est pas de très haute qualité, mais il est consommé après un petit traitement thermique. Ne convient pas au salage.

Application en médecine traditionnelle (données non confirmées et essais cliniques non réussis!): les guérisseurs traditionnels estiment que la chèvre est un remède efficace dans le traitement de la polyarthrite.

Messages récents